16 septembre, une indépendance chèrement acquise… 13 septembre 2019 – Posted in: Folklore, Histoire – Tags: , , ,

Il aura fallu 11 ans (de 1810 à 1821) d’une guerre longue et coûteuse en hommes pour que le Mexique puisse enfin se libérer de la mainmise espagnole. La déclaration d’indépendance du Mexique marque la fin de la période coloniale, qui aura duré exactement trois siècles – de 1521, date de la prise de Tenochtitlan jusqu’au traité d’indépendance.

L’exemple des Etats-Unis et de ses continentaux, chassant l’occupant anglais, inspire les mexicains ! Leur volonté d’émancipation est partagée par les peuples indiens et les métis. La guerre, qui secoue alors l’Espagne dès 1808 suite à la prise de pouvoir par Napoléon (et qui installe son frère Joseph sur le trône ibérique), fournit une parfaite occasion de passer à l’action…

En 1810, l’insurrection est définitivement lancée à Querétaro par un officier de l’armée, Ignacio de Allende, et… le curé de Dolores, ville voisine, Miguel Hidalgo. Le 15 septembre, au soir, Miguel Hidalgo fait sonner les cloches de l’église et appelle la population à se soulever contre l’Espagne. Cet appel est communément connu sous le nom du « cri de Dolores » (el grito de Dolores). Très vite les hommes d’Hidalgo s’emparent de Guanajuato, où les espagnols sont massacrés, et marchent sur Mexico. Ils se retrouvent alors face aux armées loyalistes et sont défaits à la bataille de Monte de las Cruces. Allende est tué et Hidalgo enfermé puis fusillé en 1811.

Morelos, un autre curé, relance ensuite le mouvement et s’empare d’Acapulco où il tiendra tête aux espagnols pendant quatre années. Dès 1815, le mouvement semble s’essouffler, les défaites militaires ainsi que le retour des Bourbons à Madrid y sont pour beaucoup. Ce n’est finalement qu’en 1821, suite à un coup de pouce sur le terrain politique et à un changement d’alliance, que le général Iturbide, allié aux insurgés, force la main au vice-roi et obtient, par la suite, le retrait des troupes royalistes.

Le traité de Córdoba est signé le 24 août 1821. Il met fin à la guerre et consacre l’indépendance du Mexique. Depuis, chaque année, le 15 septembre au soir, le « cri de Dolores » est repris par le président et les différentes autorités locales. Il marque le lancement d’une journée de fête pour tout le pays…