Frida Kahlo, artiste peintre et icône de la mexicanité 2 mai 2019 – Posted in: Culture – Tags: , ,

Frida Kahlo (1907-1954) est une artiste peintre mexicaine connue pour son visuel surréaliste, bien qu’elle parlait plutôt de « fantasque mexicain ». Elle deviendra également célèbre grâce à sa longue série d’autoportraits – qui feront d’elle une maîtresse reconnue du genre ! – et son mariage avec le peintre Diego Rivera.

L’œuvre de Frida Kahlo sera systématiquement lié à la souffrance et à son destin douloureux. En effet, elle est frappée dès son enfance par la poliomyélite (maladie infectieuse causant l’atrophie de son pied droit) et est victime d’un grave accident de bus à 18 ans. C’est suite à cet accident, qui l’obligera à rester alitée durant de longs mois, qu’elle se découvrira une réelle passion et un véritable don pour la peinture. Autodidacte, elle réalisera plus d’une centaine d’œuvres tout au long de sa carrière d’artiste.

En 1928, elle rencontre Diego Rivera, peintre mexicain déjà mondialement connu, et qui a 21 ans de plus qu’elle. Commence alors une relation tumultueuse faite d’amour filial, de déchirements et d’amitié. Le couple, même s’il se sépare un temps, deviendra une figure emblématique de la mexicanité. Il s’inscrira dans la vie sociale et culturelle mexicaine, valorisant l’art précolombien, l’identité nationale ou encore le monde indien. Le couple recevra, entre autres, Léon Trotski, le célèbre révolutionnaire russe, lors de son exil en 1937.

Durant les années qui suivent, Frida dirigera une classe de peinture de l’Académie des Beaux-Arts. Elle sera aussi étroitement liée au personnage populaire « La Catrina », squelette de femme richement vêtue et symbole de la fête des morts mexicaines, repris par son époux sur ses représentations murales.

Vers la fin des années 40, son état de santé s’aggrave. Elle enchaîne les hospitalisations et subira plusieurs opérations. Affaiblie par une pneumonie, elle meurt le 13 juillet 1954 à l’âge de 47 ans. Sur son dernier tableau, qu’elle peint quelques jours avant de mourir, elle écrira « Viva la Vida » (vive la vie), ce qui confirme son tempérament définitivement optimiste malgré la souffrance physique. Pour l’anecdote, le groupe Coldplay lui rendra hommage en intitulant son album « Viva la Vida » en 2008.

Frida Kahlo reste encore aujourd’hui un modèle pour beaucoup de femmes, forte et faible à la fois, franche et naïve. Elle incarne enfin un art typiquement mexicain où l’on affiche fièrement son identité !